Faire (800) signes

tumblr_taqawan.jpg

« Taqawan », de Eric Plamondon, éditions Quidam, janvier 2018

Traversée kaléidoscopique d’histoires individuelles et collectives, « Taqawan » (ainsi que l’on appelle, chez les indiens Mig’maq, le jeune saumon à sa première remontée du cours d’eau, saumon dont il est multiplement question dans le livre), se fait thriller palpitant (genre dont Plamondon, avec sa scansion particulière, en rafales de phrases courtes, fait son miel), mais surtout, parvient via cette structure aussi éclatée que sa phrase est nette, à donner plusieurs choses à lire simultanément : une Histoire populaire du Canada et des rapports compliqués entre natifs et colons, un récit animalier, une exofiction des plus audacieuses (tout partant de faits attestés et documentés).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s